Surgères : Marie Jourdain a été rapatriée d’Argentine

Publié le 18 avril 2020 | Chez nous | Surgères et alentours

Marie Jourdain, de retour à Surgères, et confinée chez ses parents, va essayer de poursuivre ses études tout en étant en France (© O.H.)

Jeune étudiante de 23 ans, Marie n’est restée en Argentine qu’un mois et demi, à cause du Covid-19.

Fille de Frédéric et Gaëlle Jourdain, agriculteur aux Grandes-Chaumes, Marie suit des études dans l’agroalimentaire. Après avoir intégré une école d’ingénieur en agriculture et agroalimentaire à Angers, elle a décidé de préparer un Master commerce et négoce de matières premières : « Mon école avait un partenariat avec une Université en Argentine », explique la jeune femme.

Marie voulait voir une autre manière d’enseigner, découvrir un autre pays, une autre culture, apprendre une autre langue. Le temps de préparer son dossier, elle est arrivée en Argentine au début du mois de février. « Les cours devaient commencer début mars. » Mais le coronavirus en a décidé autrement.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 16 avril, disponible en version numérique sur :

Édition du 16/04/2020



Les commentaires sont fermŽs !