Surgères : naissance d’un club de triathlon

Publié le 1 octobre 2015 | Chez nous | Surgères et alentours

De gauche à droite : Bruno Guibert, Julien Marsault, Céline Landret, Manu Challat et Frédéric Giraudeau.

De gauche à droite : Bruno Guibert, Julien Marsault, Céline Landret, Manu Challat et Frédéric Giraudeau.

Le Aunis sud triathlon a été créé le 20 août, par dix sportifs dont sept participent déjà à des triathlons. Les compétitions commencent début octobre.

Frédéric Giraudeau, ancien rugbyman surgérien pratique également le triathlon, depuis 5 ans. Il a déjà participé à un Ironman. Avec Bruno Guibert, un coureur de marathon, ils ont décidé de se lancer dans l’aventure. Ils ont donc créé ce club, sur la Communauté de communes Aunis sud.

« Nous avons essayé de trouver, autour de nous, des compétences intéressantes, explique Frédéric Giraudeau, l’un des coprésidents, avec Bruno Guibert. Notre équipe est formée de dix personnes dont sept participent déjà à des triathlons, dont notre vice-présidente, Céline Landret ».

Le triathlon est un sport en vogue. À la source de la création du club, sur Surgères, le constat de voir beaucoup de sportifs partir vers les gros clubs que sont La Rochelle, Rochefort, Saintes ou Niort. « Au milieu, il n’y avait rien, alors que nous avons un potentiel de sportifs. Mais nous ne voulons pas que le club soit réservé à une élite. C’est pour ça que nous brandissons notre banderole “accessible à tous”.  Nous avons choisi de créer sur la CDC parce qu’il y a différentes structures, et notamment des piscines d’été, des pistes… ».

En créant ce club, les sportifs se sont donné trois objectifs : développer le sport enchaîné (triathlon, duathlon run & bike) sur le territoire Aunis sud, développer le triathlon féminin et faire bénéficier les débutants des conseils d’entraînement pour atteindre leurs objectifs.

« La Ligue Poitou-Charentes mise beaucoup sur le triathlon féminin. Et le triathlon peut se pratiquer avec différents formats. Le plus petit, c’est 400 m de natation, 10 km à vélo et 2 km à pied. Ça monte ensuite en puissance jusqu’aux distances de l’Ironman : 3,800 km de natation, 180 km à vélo et un marathon de 42 km ». Tout le monde peut donc participer et se lancer des défis.

Les entraînements vont démarrer début octobre, avec l’athlétisme, à Surgères, le lundi, de 19 h à 20 h 30 ; une sortie à vélo, le dimanche matin, et des entraînements run & bike, en hiver. « Le seul souci, c’est la piscine. En hiver, nous ferons du covoiturage pour les piscines couvertes. Et de juin à septembre, à Surgères, Vandré et Aigrefeuille, où il y a des piscines d’été ».

Après avoir participé au triathlon de Royan (le premier pour Emmanuel Challat), Frédéric Giraudeau s’entraîne pour l’Ironman de Barcelone, qui aura lieu le 4 octobre. « Et le 5 octobre, des adhérents de la Team participeront à différents triathlons ».

Rens. auprès de Frédéric au 06 81 72 31 27 ou Céline au 06 72 78 66 59 ou sur le site : http://aunisudtriathlon.wix.com/aunisudtriathlon17



Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.