mardi, octobre 4, 2022
ActualitésSurgères : "Nous avons besoin d’animations pour faire vivre la Guinguette"

Surgères : « Nous avons besoin d’animations pour faire vivre la Guinguette »

Surgères – Mercredi 31 août, la Guinguette a refermé ses volets. Retour sur la saison estivale avec les différents prestataires qui ont animé les lieux.

Depuis son lancement à l’été 2019, la Guinguette de Surgères a su trouver son public. Cette année, pour le traiteur Sébastien Fumeron, de la Ferme de Prélide, c’était une première expérience. C’était un beau pari, explique-t-il. Et c’est donc un bilan positif, même sur le plan personnel.Tenir un bar éphémère, le professionnel le confie : “On ne l’avait jamais fait. La mission a été de dire : “Si on le fait, on le fait bien”.”

200 personnes

L’ensemble des prestataires qui ont animé les lieux durant la saison ont eu la chance d’avoir un temps extraordinaire. Au niveau de la fréquentation, le traiteur de Saint-Pierre-la-Noue a affiché “complet” durant quatre soirées : “Ça veut dire qu’il y avait 200 réservations, avec des touristes et des locaux.”

Quant à l’animation musicale, Sébastien Fumeron et son équipe ont “découvert des groupes” qu’ils ne connaissaient pas du tout. Nous sommes satisfaits. Il y avait de la musique, chaque soir, sauf pendant La Gargouille et le festival Sérénade.

 

“Relancer notre partie traiteur”

Sur la partie gustative, le traiteur a trouvé l’expérience très intéressante : “Ça m’a permis de faire connaître mes produits actuels et nouveaux, de sortir de nouvelles recettes.”

Et d’ajouter : Ça va nous permettre de relancer notre partie traiteur.En tout cas, l’esprit convivial de la guinguette était bien présent. “Si on revient, l’année prochaine, on verra quels groupes on reprend ou non”, indique Sébastien Fumeron.

Du côté du Surgérien Alexandre Lachaumette, de la Table d’As, le bilan est également positif. Ça a été une très belle saison, explique le chef. La population a été au rendez-vous. C’était top, à poursuivre.

Seul petit bémol selon lui : “Nous avons besoin d’animations pour faire vivre cet espace. Donc sans animation, il n’y aura pas de suite. Pour ça, il faut que le voisinage veuille bien respecter nos horaires. C’est-à-dire 22 h 30 pour la fin de l’animation.” […]

👇 Retrouvez l’intégralité de cet article dans notre édition du jeudi 1er septembre.

Articles populaire

À la une

Rester Connecter

7,611FansJ'aime
3,034SuiveursSuivre

Abonnez vous

AccueilActualitésSurgères : "Nous avons besoin d’animations pour faire vivre la Guinguette"
ARTICLES LIÉES