Surgères : ouverture d’un Relais santé

Publié le 1 juin 2015 | Chez nous | Surgères et alentours

Relais santé : de droite à gauche, Juline Jourdain, directrice de la structure ; Maryvonne Jolivet et Christine Jeannin, administratrices.

Relais santé : de droite à gauche, Juline Jourdain, directrice de la structure ; Maryvonne Jolivet et Christine Jeannin, administratrices.

L’Institut régional du vivre avec (Irva) ouvre un Relais santé “handicap bien-être” à Surgères. Un 2e après-midi “portes ouvertes” est organisée mardi 2 juin.

Le premier Relais santé a été créé en février 2012, en Deux-Sèvres. Après l’ouverture d’un deuxième Relais, en 2013, l’année 2014 a vu la création d’une association, l’Irva, pour porter et développer le projet des Relais.

Forte de son expérience, l’association veut ouvrir un Relais santé à Surgères. Deux après-midi “portes ouvertes” ont été organisées, pour faire connaître cette initiative. La deuxième aura lieu mardi 2  juin.

« À la base, nous sommes une association niortaise, explique Juline Jourdain, la directrice de la structure, et animatrice des séances. Nous sommes en train de nous développer, sur la région, et notamment en Charente-Maritime. Le but de l’association est d’accompagner des personnes en situation de handicap, ou qui ont un problème de santé ».

Différents ateliers sont donc proposés : groupes de paroles, l’administratif, le bien-être… « C’est assez large. L’objectif est de voir les besoins de la personne, quand elle vient nous voir. Si c’est pour de l’aide dans ses démarches administratives, pour la recherche d’emploi… Comme c’est un groupe collectif, le but est que les personnes puissent s’entraider aussi entre elles ».

Toute personne peut se faire aider par l’association ; qu’elle soit dans la vie active ou à la recherche d’emploi, qu’elle ne puisse plus travailler ou qu’elle ait envie de s’investir dans quelque chose, qu’elle ait entre 18 et 65 ans… « Il peut s’agir de personnes qui ont eu un accident, et qui doivent changer de vie, ou qui veulent se reconvertir. Ou encore de personnes qui doivent tout repenser ».

Avec l’ouverture du Relais de Surgères, un premier groupe de 5 à 10 personnes sera créé. « Pour l’instant, nous sommes accueillis dans la salle du réfectoire du CCAS, dans la Demeure du régisseur. Mardi 2 juin, des bénévoles du relais de Niort seront présents pour expliquer ce qu’est notre association. Si des personnes veulent s’inscrire, nous donnerons un calendrier et des informations sur les prochaines séances et les prochains ateliers ».

Portes ouvertes de 15 h à 17 h, mardi 2  juin.



Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.