Economie

Surgères : pourquoi le projet de pôle gare a-t-il pris tant de retard ?

Publié le 18 mai 2020 | Chez nous | Economie | Surgères et alentours

Les entreprises devraient être consultées à l’automne pour ce projet multimodal dont le retard n’est pas dû à la crise sanitaire (© C.F.)

Depuis l’arrêt du projet technique en 2018 les travaux n’ont pas commencé, ou presque. Explications.

C’était “le” projet de la mandature d’Aunis Sud, selon Jean Gorioux le président de la collectivité. Mais voilà, le pôle gare est toujours dans les tuyaux et peine à se concrétiser. La cause : « Le retard est une accumulation de retard », souligne-t-il.

Le projet technique de ce pôle multimodal a été arrêté en 2018 par le comité de pilotage (Copil). Il a ensuite été validé par le Conseil départemental, puis Régional. Côté financements, la participation de l’État, du Département et de la Région est actée. Il devrait ainsi rester au final 20 % de la somme à la charge de la collectivité. « Globalement nous n’avons pas d’inquiétude côté financements », affirme Jean Gorioux.

Mais le président souligne tout de même que l’enveloppe actuelle est bien plus élevée que prévu, passant de 2,6 millions d’euros HT à 3,5 millions d’euros HT estimés aujourd’hui avant consultation des entreprises. Car au projet initial des infrastructures supplémentaires ont été soit imposées, soit décidées après discussions avec le Copil…

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 14 mai disponible en version numérique sur :

Édition du 14/05/2020



Les commentaires sont fermŽs !