Surgères : une semaine dédiée au “vivre ensemble”

Publié le 21 mars 2016 | Chez nous | Surgères et alentours

Lundi 14 mars, les élèves terminaient leurs cartes postales, avec dessins, acrostiches…

Lundi 14 mars, les élèves terminaient leurs cartes postales, avec dessins, acrostiches…

Le collège Hélène-de-Fonsèque organise une semaine du “Vivre ensemble”, du 21 au 25 mars.

Cette semaine est organisée en partenariat avec le Cac (Comité d’animation et de citoyenneté). Et toute la communauté scolaire est sensibilisée à cette organisation. « Cela fait déjà un petit moment que des classes travaillent sur ce thème, souligne Laura Boissinot, assistante de prévention et de sécurité de la cité scolaire. Les élèves ont déjà réalisé des affiches. La semaine prochaine, nous allons tout mettre en commun ».

Le foyer sera transformé en lieu du “Vivre ensemble” : expositions des réalisations des élèves, poèmes… « Il y aura plusieurs temps forts, avec la conférence du Cac, mardi soir (à 20 h 30), sur le thème “Mieux communiquer avec son enfant, son ado : c’est nécessaire !. Cette conférence, pour les parents, a lieu dans le cadre d’Ensemble contre le racisme ».

Le Cac sera présent toute la semaine, au sein du collège. Il interviendra sur les temps de permanence et de récréation, avec des ateliers et des jeux de rôles, pour savoir communiquer. « Avec le groupe médico-social de l’établissement, il y aura aussi des groupes de paroles avec les élèves, entre 12 h et 14 h. Également des productions musicales et théâtrales : des élèves se produiront en petits spectacles, dans les classes. Sans oublier la brigade d’intervention poétique, composée d’élèves volontaires, qui interviendra également dans les classes pour déclamer un poème ».

Une autre action importante, en lien avec la Ligue de l’enseignement, dans le cadre de “Osons la fraternité”, est organisée. « Avec deux classes volontaires, nous avons mis en place des ateliers d’écriture. Les élèves créent des cartes postales, sur des supports fournis par la Ligue. Et nous allons les envoyer dans tout le département. Nous allons choisir une soixantaine d’adresses dans l’annuaire, au hasard. La carte postale sera envoyée avec un coupon-réponse. Dans l’espoir que la personne qui l’aura reçue réponde aux élèves ».

Ces cartes postales seront envoyées le lundi 21 mars, dans le cadre de la “Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale des enfants et des adolescents”.

Jeudi 24 mars, élève et enseignants participeront également à la soirée d’expression libre du Cac, place de l’Europe.



Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.