vendredi, février 3, 2023
ActualitésLa Tonnacquoise Talia Solitude lorgne les Mondiaux de bobsleigh

La Tonnacquoise Talia Solitude lorgne les Mondiaux de bobsleigh

À 25 ans, la Tonnacquoise Talia Solitude espère fortement une sélection avec l’équipe de France pour un grand championnat, début 2023.

“Le bob est une machine à laver”, glisse Talia Solitude, qui redemande toujours sa dose de sensations fortes.

Salariée du club d’athlétisme de Poitiers, la Tonnacquoise de 25 ans a quitté ses fonctions en juin 2021 pour se consacrer à 100 % à l’aventure du bobsleigh féminin à deux. Entrée dans cet univers sans savoir où cela la mènerait, elle s’est depuis prise au jeu.

Il y a un an, son aventure sportive s’arrêtait pourtant subitement à quelques semaines des Jeux olympiques d’hiver de Pékin. Quadruple championne de France d’athlétisme dans les catégories jeunes (lancers de poids et javelot) – avec aussi deux sélections en équipe de France -, elle croyait alors fortement en ses chances de vivre les Jeux.

En confiance

C’était avant une blessure qui mit fin à ses espoirs. Elle vécut les olympiades derrière un micro en tant que consultante pour Eurosport, se réjouissant tout de même de la 13e place de l’équipage français composé de la pilote Margot Boch et de la pousseuse Carla Sénéchal.

Talia Solitude à l’arrière du bob féminin français piloté par Margot Boch, sur la piste de Lillehammer en Norvège (© FFSG)
Talia Solitude à l’arrière du bob féminin français piloté par Margot Boch, sur la piste de Lillehammer en Norvège (© FFSG)

Dès le mois d’avril, la Tonnacquoise installée à Aix-les-Bains en Savoie, s’est donné les moyens de préparer la prochaine saison de bob en tant que pousseuse. Le travail spécifique, mi-juin, a suivi la préparation foncière au travers de poussées de chariot à Mâcot-la-Plagne (Savoie). Depuis, Talia Solitude est en confiance.

Victoires en Norvège

Le mois de novembre a confirmé ses progrès. Avec l’autre pousseuse de l’équipe de France, Carla Sénéchal, elles se sont réparti les manches : deux chacune au contact de la pilote Margot Boch, à l’occasion de la première manche de Coupe d’Europe de bob à deux à Lillehammer, en Norvège. La réussite a été au rendez-vous avec quatre victoires.

Après l’Autriche ces dernières semaines pour un long stage, dans la foulée de la seconde manche de Coupe d’Europe, Talia Solitude regarde désormais vers l’étape de sélection française du 3 janvier à Mâcot-la-Plagne en vue des Mondiaux de Saint-Moritz (Suisse), du 25 janvier au 5 février.

Talia Solitude, au centre à gauche, avec la pilote Margot Boch (© FFSG)
Talia Solitude, au centre à gauche, avec la pilote Margot Boch (© FFSG)

Les championnats d’Europe, eux, se tiendront les 21 et 22 janvier à Altenberg en Allemagne. Devenir titulaire, ça récompenserait mon propre travail, dit-elle. Par rapport à septembre, l’écart qui me sépare de Carla Sénéchal, la pousseuse titulaire, tend à se réduire. Je suis donc dans une bonne dynamique.”

Objectif Milan 2026

Aussi, elle admet avoir de plus en plus conscience “des caractéristiques assez techniques et très logistiques” du bobsleigh.

Une sélection pour “un championnat de référence”, c’est donc ce que la Savoyarde d’adoption vise désormais avec l’espoir de décrocher des aides, indispensables pour continuer l’aventure du bobsleigh.

Le chemin parcouru est en tout cas remarquable en moins de 18 mois. Et certainement loin d’être fini, espère-t-elle. Les Jeux olympiques de Milan 2026 sont l’objectif.

Articles populaire

À la une

Rester Connecter

7,611FansJ'aime
3,047SuiveursSuivre

Abonnez vous

AccueilActualitésLa Tonnacquoise Talia Solitude lorgne les Mondiaux de bobsleigh
ARTICLES LIÉES