Tonnay-Boutonne : commune, les jeunes s’impliquent

Publié le 28 septembre 2016 | Chez nous | Saint-Jean-d'Angély et alentours

Élus jeunes et adultes, avec Clémentine Chargé, qui accompagnera le conseil des jeunes

Élus jeunes et adultes, avec Clémentine Chargé, qui accompagnera le conseil des jeunes

Sous l’impulsion de Marie-Claude Chiron, conseillère municipale déléguée, un conseil municipal des jeunes devrait voir le jour prochainement.

Jeudi 15 septembre cinq jeunes (Noa Delassaire – en CM2, Alexandre Dietrich – 3e, Gladys Gombaud – 4e, Ambre Kelif – CM2, Yohann Kelif –2e), trois parents, quatre élus (Bernard Rochet, Jean-Pierre Bonnet, Marie-Claude Chiron, Hélène Masson) se sont retrouvés pour valider le règlement du futur conseil et préparer les élections qui devraient se tenir avant la Toussaint.

Le maire, Bernard Rochet, a d’abord présenté les expériences passées : les bonnes, comme la mise en place du festival Tonnay Bon ! par l’association Objectifs jeunes dont les membres avaient à l’époque de la création entre 14 et 20 ans. Également les créations de la piste de skateboard, suite à une demande de jeunes, qui l’ont par ailleurs dessinée. Côté « mauvaise » expérience, le maire a rappelé la mise en place du local « jeunes », qui avait vite dégénéré.

Dans le cas du conseil des jeunes, Marie-Claude Chiron sera « l’animatrice », aidée par Clémentine Chargé, agent communal, qui coordonnera la page facebook qui sera créée à l’occasion, et en relation avec la commission animation municipale. Un règlement, de trois pages, a été écrit pour définir le fonctionnement du conseil et présenté aux jeunes (9 à 17 ans) lors de cette réunion. Le conseil municipal devra décider de l’attribution d’un budget spécifique et les jeunes viendront présenter leurs projets en conseil municipal. Bernard Rochet a d’ailleurs dit que la mairie « était leur maison. Vous pouvez venir quand vous voulez, mais ne négligez pas l’école pour les projets communaux ». Ils pourront aussi participer aux commissions adultes si nécessaire.

Reste à motiver les autres jeunes de la commune pour que ce conseil soit le reflet de leurs désirs. Car selon ceux présents, beaucoup d’autres disent « n’être pas intéressés car il n’y a rien à faire à Tonnay-Boutonne ». Remarque qui a provoqué des réactions des élus, citant le cinéma, le festival Tonnay Bon !, la piscine (même s’il va être nécessaire de batailler contre la fermeture envisagée par la communauté de communes)…

En tout cas les cinq présents ont déjà beaucoup d’idées et les élus ont été impressionnés par leurs remarques sur la commune ! Prochaine étape : une réunion de préparation des élections (le conseil sera composé de 5 à 15 membres, élus pour 2 ans).

Déjà des projets
– afficher le sens du parcours de santé,
– flécher l’accès au cinéma (point sur lequel le maire s’est excusé, car le fléchage est prêt mais tarde à être posé),
– revoir la circulation dans la rue du collège et des écoles. Trop de voitures font demi-tour au niveau du collège,
– limiter la vitesse dans la rue Porte de Ville,
– améliorer la circulation des livres à la bibliothèque (les écoles les gardent trop longtemps).



Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.