Tonnay-Charente : des enfants lancent leur Cie de théâtre

Publié le 12 avril 2016 | Chez nous | Rochefort et alentours

Les jeunes répètent “Tintamarre Folies”, une pièce burlesque.

Les jeunes répètent “Tintamarre Folies”, une pièce burlesque.

Huit jeunes de 9 à 13 ans ont créé leur propre compagnie de théâtre, Tintamarre, et vont bientôt monter sur scène pour présenter leur premier spectacle.

“Tintamarre Folies” : c’est le nom de la pièce de Tintamarre, une jeune compagnie de théâtre créée en septembre par huit enfants du Local jeunes, de Tonnay-Charente. Depuis plusieurs mois, ils vivent le quotidien d’une véritable troupe théâtrale puisqu’ils ont conçu leur pièce et leurs personnages. Le projet est accompagné par la compagnie Torrent Ciel, qui conseille les jeunes sur la mise en scène, la technique théâtrale et l’interprétation.

Car l’idée est bien de monter une compagnie, et pas simplement un spectacle unique. Mickaël Regnier, animateur jeunesse pour le Cap centre social, insiste sur cet aspect de projet bien complet. « L’objectif, c’est que les jeunes ne soient pas que sur la création d’un spectacle, mais aller aussi sur la recherche de financements, sur la promotion du spectacle. C’est toute la notion de projet », explique-t-il.

Si une pièce jouée par des enfants est assez courant, le principe d’une véritable compagnie est original. Pour Jean-Claude Horn, metteur en scène de Torrent Ciel, c’est même une première : « C’est la première fois que je travaille dans l’esprit d’une compagnie, sur le temps long. Je suis plus exigeant, je leur pose des challenges, des problèmes ». Et le travail porte ses fruits, les jeunes montrant un certain talent. « Ils commencent à avoir un regard de mise en scène, à se donner des conseils de placement et d’interprétation », note Christine Knaub, de la compagnie Torrent Ciel.

Ce travail donnera lieu à une mini-tournée qui commencera le 20 avril aux Halles de Tonnay-Charente, puis le 22 au Gallia-Théâtre de Saintes. Les jeunes remonteront sur les planches à Tonnay-Charente le 11 mai, puis le 8 juin à la maison de retraite de Saint-Agnant. Et comme une véritable compagnie, l’avenir se prépare dès aujourd’hui puisque les jeunes et le Cap centre social envisagent la création d’un deuxième spectacle.



Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.