Tonnay-Charente : face au FN, comment s’allier ?

Publié le 22 décembre 2015 | Chez nous | Rochefort et alentours

La salle des fêtes 4 fois plus chère

Les élus ont eu à voter la hausse de 1 % des tarifs communaux, calquée sur l’inflation. Si cette hausse n’a pas provoqué de réaction, le prix de location de la salle des fêtes, lui, a suscité un débat passionné. Celle-ci sera bientôt entièrement refaite, et le prix de la location a donc été revu à la hausse. De 97,40 € le week-end, la location sera désormais de 400 € pour les associations locales (la première manifestation reste gratuite) et les habitants. « On s’est rendu compte que les tarifs étaient très bas par rapport à ce qui se faisait dans les autres communes, comme à Breuil-Magné où ils sont à plus de 1 000 € », a noté Sébastien Bourbigot, premier adjoint.

Mais ce n’est la hausse des tarifs qui a fait tiquer les deux oppositions. Gérard Gibeau a demandé à ce que les habitants bénéficient d’un tarif préférentiel, ceux-ci étant plus enclins à utiliser la salle. « Vu le peu d’habitants que ça concerne on pourrait les ménager », a ajouté Patrick Chagneaud. Quant à Florence Jadot, elle estime que « les Tonnacquois payent déjà des impôts, ils devraient avoir un tarif préférentiel par rapport aux associations locales ».

Mais pour le premier adjoint, la hausse à 400 € de la location reste très raisonnable, surtout au regard de ce que font les autres communes du département. « Par rapport au département, nous serons dans un prix bas », a noté le maire Éric Authiat. De même, le nouveau tarif devra compenser l’entretien des nouveaux locaux neufs, puisqu’il permettra à la commune de se dégager une recette. La délibération a été adoptée avec cinq abstentions de la liste Tonnay Autrement, et une voix contre de Florence Jadot.