Tonnay-Charente : l’archéologie à l’honneur

Publié le 19 juin 2015 | Chez nous | Rochefort et alentours

A la découverte de l’archéologie subaquatique à Tonnay-Charente.

A la découverte de l’archéologie subaquatique à Tonnay-Charente.

6e édition des Journées nationales de l’archéologie les 19, 20 et 21 juin. Plusieurs sites charentais-maritimes accueillent le public.

Le service régional de l’archéologie (Drac Poitou-Charentes), l’Association de recherche et d’étude du patrimoine maritime et fluvial (Arepmaref), la ville de Tonnay-Charente et l’Inrap proposent un ensemble de manifestations pour découvrir l’archéologie subaquatique. Discipline spécifique, l’archéologie subaquatique et sous-marine s’intéresse aux vertiges immergés aussi bien en mer qu’en lac, fleuve et rivière.

Deux conférences sont au programme : Jean-François Mariotti, responsable de l’activité subaquatique au service régional de l’archéologie de Poitou-Charentes, proposera une première conférence sur “15 ans d’activité subaquatique en Poitou-Charentes“. Il présentera cette activité de recherche si particulière, faisant du Poitou-Charentes une région pionnière dans ce domaine. Il sera question, entre autres, de la découverte du port fluvial de Taillebourg probablement d’origine scandinave (14 h 30-15 h 30 ; halles de Tonnay-Charente). Il sera suivi par Pierre-Emmanuel Augé, historien archéologue de l’Arepmaref. Sa conférence “A la recherche de la bataille des brûlots : au large de l’île d’Aix, avril 1809“, abordera les démarches effectuées pour retrouver le site qui a opposé en avril 1804, 34 navires anglais et 15 navires français (16 h-17 h ; halles de Tonnay-Charente).
Deux expositions présenteront l’activité archéologique subaquatique et sous-marine en Poitou-Charentes. La première sera consacrée “A la découverte du Port Caledonia”, navire échoué sur le rocher d’Antioche il y a 90 ans.

La seconde portera sur les résultats des recherches réalisées dans les principaux cours d’eau de la région : Charente, Boutonne, Vienne, qui ont permis de retrouver des vestiges de différentes périodes : épaves médiévales, pont gallo-romain, pêcheries préhistoriques et médiévales,…(14 h-18 h ; hangar n° 2).
Un stand d’information de l’Inrap présentera les métiers de l’archéologie préventive et plus particulièrement le métier d’“archéologue plongeur”.

Pour répondre à de nouvelles demandes et étendre son champ de recherche, l’Inrap a en effet récemment créé un service dédié aux activités subaquatiques. Composé d’un petit noyau permanent en charge du montage des dossiers, ce service mobilise une quinzaine d’archéologues-plongeurs qui, au gré des opérations, apportent leurs compétences particulières. L’un de ces archéologues sera présent pour échanger avec le public sur son travail.

Un ensemble de panneaux permettra aussi de s’informer sur les métiers de l’archéologie et l’archéologie subaquatique (14 h-18 h ; halles de Tonnay-Charente). Pour finir, deux bateaux servant de base logistique aux archéologues, le Père Labat et le Palangrin seront présents. Les visiteurs pourront découvrir le matériel et les techniques de fouille qui seront exposés à bord (tenues de plongée, cadres de relevé, outils de fouille en tout genre). Cette flotte sera complétée par un autre bateau, le Carentan, servant à la prospection par sonar, méthode qui sera également présentée au public (14 h-18 h ; quai de la Libération).

Les autres sites
A St-Saturnin-du-Bois des visites guidées seront possibles sur le site de la villa gallo-romaine le 20 juin de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 18 h. Puis à 16 h, une conteuse viendra narrer des contes mythologiques (gratuit).

Les 19, 20 et 21 juin, le site du Fâ sera ouvert de 14 h à 18 h pour des visites libres ou guidées ; une exposition “Cosmétiques et modes dans l’Antiquité “qui revient sur les habitudes vestimentaires et les cosmétiques utilisés dans le monde romain ; un atelier “armée romaine“ et une conférence sur le théâtre antique de Barzan, par Graziella Tendron (19 juin à 19 h, sur réservation, nombre de places limité : réservation au 05 46 90 43 66).

Le Paléosite de St-Césaire ouvrira aussi ses portes. Expos, conférences et visites guidées sont également prévues à Saintes et Saint-Georges-des-Côteaux.

Renseignement sur http://journées-archeologiques.fr



Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.