La Rochelle : un nouveau réseau de bus Yelo à la rentrée 2017

Publié le 30 mai 2017 | Chez nous | La Rochelle et alentours

Le trafic ne convergera plus vers la place de Verdun et intégrera les nouvelles communes de l’agglomération.

Jean-François Fountaine, maire de La Rochelle, et Brigitte Desveaux, vice-présidente de la Communauté d’Agglomération en charge de la mobilité et des transports, ont présenté jeudi 18 mai le futur tracé du réseau de bus Yelo.

Ce projet est primordial pour les élus, dans une optique de limitation des émissions de CO2 et de diminution de l’utilisation des véhicules individuels. Un objectif ambitieux est ainsi affiché : augmenter de 30 % la fréquentation des bus d’ici 2030. Et pour y arriver, de nombreux changements vont s’effectuer dès le 4 septembre prochain.

Quatre nouvelles lignes à haut niveau de service ILLICO vont tout d’abord voir le jour. La ligne 1 disposera d’une fourche pour couvrir La Pallice et Laleu en haut, Aytré en bas. La 2 aura pour vocation de mieux desservir Mireuil. La 3 sera proche de celle actuellement en place, mais va se dédier exclusivement à Bongraine. Tandis que la 4 ira de Beaulieu jusqu’aux Minimes.

Raccordement des 10 nouvelles communes

À elles quatre, ces lignes vont couvrir les 2/3 de la population de la CDA. Un ratio important qui ne signifie pas pour autant une mise à l’écart des villes plus éloignés.

Des lignes dites de maillage vont en effet être mises en place afin de raccorder le plus possible les 10 communes nouvellement intégrées à l’agglomération de La Rochelle. Vérines disposera par exemple d’une liaison jusqu’à Place de Verdun, son trajet passant notamment par Sainte-Soulle et Dompierre-sur-Mer. La Jarrie sera également desservie, avec une ligne atteignant la toute nouvelle halte ferroviaire.

Ces liaisons se relieront, pour la plupart, aux lignes plus rapides, aux parcs relais ou aux gares. Elles auront des fréquences de passage fixées à 30 minutes ou 1 heure selon les lignes. Ce qui pourrait être cependant modifié, à l’avenir, si la fréquentation se montre insuffisante.

De nombreux travaux d’aménagement

La majorité des bus vont par ailleurs bénéficier de nouveaux horaires. Plus étendus, de 6 h 30-7 h 30 le matin jusqu’à 19 h 30-21 h le soir (5 h 45-22 h pour les lignes ILLICO). Mieux cadencés (9 h 07, 10 h 07, 11 h 07…) pour une meilleure mémorisation. Et plus uniforme, puisque inchangés lors des vacances scolaires (sauf été).

De nombreux aménagements vont être effectués afin de fluidifier tous ces nouveaux trajets. D’une ampleur plus ou moins importante, avec par exemple un nouveau terminus aux Dames Blanches, un parking-relais à Beaulieu ou un Pôle d’échange à la Gare SNCF. Des travaux qui n’auront pas de répercussions sur le prix du ticket de bus pour autant.



Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.