Une

  • Finalement Jérémy Boisseau sera bien candidat à Charron

    Alors qu’il avait annoncé à deux reprises lors de manifestations publiques qu’il ne se représenterait pas, Jérémy Boisseau a pris le temps de la réflexion, avant de changer d’avis.

  • Didier Dussard portera une liste à Mauzé

    Élu en 2014 en tant que conseiller municipal sur la liste de Philippe Mauffrey, démissionnaire en 2016 pour des raisons de santé, et après deux années de réflexions et de consultations, Didier Dussard annonce sa volonté de briguer la mairie.

  • La Rochelle : de la gare ferroviaire au pôle multimodal

    Dans deux ans, la gare SNCF de La Rochelle laissera place à un pôle d’échange multimodal. Coût des travaux : 38 millions d’euros.

  • À Dompierre/Mer, la prime au sortant David Caron ?

    Le maire de la commune est candidat à un 2e mandat. Il souhaite remettre aux normes la cuisine centrale et rénover la salle des fêtes.

  • St-Savinien : un 3e mandat pour Jean-Claude Godineau ?

    Les Savinois n’avaient sans doute pas beaucoup de doute quant à cette candidature. Jean-Claude Godineau tentera de briguer un troisième mandat en mars. Les projets ne manquent pas.

  • Surgères : trois chorales pour les Restos du cœur

    Dimanche 26 janvier, trois chorales de la CDC Aunis Sud se produiront en concert au bénéfice des Restos du cœur, au Castel-Park.

  • Saint-Xandre : la mairie à la croisée des chemins ?

    Après avoir longtemps laissé planer le doute, la maire sortant, Christian Pérez, a finalement pris la décision de raccrocher. À son grand regret, le sympathisant de gauche non encarté mais proche des radicaux, laisse derrière lui une majorité divisée.

  • Mon jardin : la fin de l’hiver approche

    Même s’il est encore un peu tôt pour entreprendre les travaux de jardinage proprement dits, les jardiniers précautionneux peuvent gagner du temps en effectuant des tâches de saison.

  • Rémi Letrou : « Redonner un souffle profond à Rochefort »

    D’abord élu en 2008 aux côtés de l’ancien maire Bernard Grasset, Rémi Letrou siège depuis 2014 dans les rangs de l’opposition municipale. À 46 ans, le socialiste sera pour la première fois tête de liste et entend créer « une ville durablement transformée ».

  • Benon : les 3 piliers d’Alain Tréton

    La tête de la liste “Benon 2020, Benon demain”, le candidat veut développer plusieurs axes pour redynamiser la commune.