Une

  • Surgères : trois chorales pour les Restos du cœur

    Dimanche 26 janvier, trois chorales de la CDC Aunis Sud se produiront en concert au bénéfice des Restos du cœur, au Castel-Park.

  • Saint-Xandre : la mairie à la croisée des chemins ?

    Après avoir longtemps laissé planer le doute, la maire sortant, Christian Pérez, a finalement pris la décision de raccrocher. À son grand regret, le sympathisant de gauche non encarté mais proche des radicaux, laisse derrière lui une majorité divisée.

  • Mon jardin : la fin de l’hiver approche

    Même s’il est encore un peu tôt pour entreprendre les travaux de jardinage proprement dits, les jardiniers précautionneux peuvent gagner du temps en effectuant des tâches de saison.

  • Rémi Letrou : « Redonner un souffle profond à Rochefort »

    D’abord élu en 2008 aux côtés de l’ancien maire Bernard Grasset, Rémi Letrou siège depuis 2014 dans les rangs de l’opposition municipale. À 46 ans, le socialiste sera pour la première fois tête de liste et entend créer « une ville durablement transformée ».

  • Benon : les 3 piliers d’Alain Tréton

    La tête de la liste “Benon 2020, Benon demain”, le candidat veut développer plusieurs axes pour redynamiser la commune.

  • Périgny : Guy Denier pour un 3e mandat ?

    En mars, le maire (DVG) sortant sera candidat à sa propre succession. L’élu se dit prêt à assurer un 3e mandat à la tête de la commune.

  • Éric Recht dans les pas de M. Lagrèze à Loire-les-Marais

    Élu à la tête de la commune depuis 2001, Michel Lagrèze a décidé de passer la main. C’est Éric Recht, 38 ans, qui se place en successeur du maire sortant. Il sera, selon toute vraisemblance, le seul candidat en course.

  • Ardillières : Philippe Régnier se lance dans les municipales

    Philippe Régnier, conseiller municipal de 46 ans, sera tête de liste pour le scrutin de mars prochain.

  • CCFD-Terre Solidaire : l’humanisme chevillé au corps

    En Charente-Maritime, le comité catholique contre la faim œuvre pour informer et mobiliser.

  • Erick Joyau reprend du service à Tonnay-Charente

    Élu d’opposition à Tonnay-Charente jusqu’à sa démission du conseil municipal en février 2019, Erick Joyau a décidé de monter une liste pour affronter le maire sortant Éric Authiat.