Vals de Saintonge : la commune d’Essouvert vient de naître

Publié le 21 janvier 2016 | Chez nous | Saint-Jean-d'Angély et alentours

Un mariage réussi avec le nouveau conseil municipal entourant le maire et le maire délégué avec la sous-préfète (devant le maire).

Un mariage réussi avec le nouveau conseil municipal entourant le maire et le maire délégué avec la sous-préfète (devant le maire).

Depuis le 1er janvier, la commune d’Essouvert est officiellement mise en place.

La parution au Journal Officiel du 26 décembre 2015 a officialisé le rapprochement des communes de la Benâte et de Saint-Denis-du-Pin. Il ne restait plus qu’à mettre en place le nouveau conseil municipal et élire le maire et ses adjoints. C’est chose faite depuis le 10 janvier, lors d’un conseil municipal mélangeant bonne humeur et solennité.

Maire désormais délégué de La Benâte, Pierre Geoffroy, rappelait les différentes étapes de concertation et de projet qui ont contribué à cette union avec deux grands événements marquants : la construction de la salle de l’Alliance d’Essouvert et la mise en place du repas intercommunal des anciens servi par les deux conseils municipaux. « Lors de ces moments de partage nous avons appris à nous connaître, à nous rapprocher », indiquait Pierre Geoffroy. Tout était réuni que pour ce mariage se fasse dans les meilleures conditions possible et avec l’approbation de tous les élus (une seule abstention).

Une élection sans surprise
Jusqu’en 2020, les deux conseils municipaux fusionnent, il y aura donc 26 élus dont 7 adjoints. La nouvelle commune bénéficiera du cumul des subventions versées à ce jour ainsi qu’une majoration de 5 % pendant 3 ans.

C’est en tant que doyen de ce conseil que Michel Paillé (ancien maire de Saint-Denis-du-Pin) a présidé cette élection. « C’est avec beaucoup d’honneur que je préside une nouvelle fois cette assemblée, c’est un moment important, nous sommes les seuls à avoir fait cette union dans la CDC ». Henri Auger, seul candidat, a été élu dès le premier tour par 25 voix (un absent n’avait pas donné procuration) ainsi que la liste des 7 adjoints. Le maire a insisté sur le fait qu’il entendait bien continuer de travailler comme avant, en totale concertation avec les adjoints et le maire délégué Pierre Geoffroy. La sous-préfète de l’arrondissement, Stéphanie Monteuil, a tenu, par sa présence, à reconnaître le travail en équipe effectué ces dernières années « la représentante de l’Etat que je suis est fière d’être là, les communes sont importantes dans la vie démocratique, ma porte vous est grande ouverte pour vous aider dans vos projets… »



Laissez un commentaire

Vous devez etre connecté pour laisser un commentaire.