Santé

Vals de Saintonge : la contraception abordée sans aucun tabou

Publié le 3 octobre 2021 | Chez nous | Saint-Jean-d'Angély et alentours | Santé

Catherine Brodu, sage femme et responsable du CPEF de l’hôpital (© S.M.)

Le Centre de prévention et d’éducation familiale de Saint-Jean-d’Angély assure différentes missions relatives à la santé sexuelle. De nombreux jeunes s’y rendent pour obtenir des prescriptions mais aussi de l’écoute et des conseils.

Fondé il y a 70 ans, le CPEF de l’hôpital angérien, qui est l’un des premiers à avoir été créé en Charente-Maritime, assure de nombreuses missions relatives à la santé sexuelle dont la contraception, qui constitue la majeure partie des sollicitations. Cogéré par le Centre hospitalier de Saintonge et le Département (qui compte six structures similaires), il est animé par une équipe de professionnels composée de deux sages-femmes, Catherine Brodu, la responsable, et Chantal Versyp, et d’un médecin gynécologue référent en la personne de Lucile Bretheau.

Nombreux sont les jeunes qui franchissent la porte pour une prescription de contraceptifs mais aussi pour une consultation, effectuer un dépistage, un test de grossesse, obtenir des conseils conjugaux ou assurer le suivi après une interruption volontaire de grossesse.

Pour en savoir plus, lisez L’HEBDO du jeudi 30 septembre, disponible en version numérique sur :

Édition du 30/09/2021